Comment et pourquoi définir les règles en famille ?

Définir les règles est essentiel pour vivre une vie harmonieuse ! Ces règles de famille, sont-elles décidées et imposées par les parents ? Les enfants sont ils impliqués ? Leurs importances, sont-elles connues de tous ? Dans cet article, vous découvrirez les comment et pourquoi de définir ces règles !

Les personnes impliquées dans la définition des règles en famille

Les personnes impliquées, dans la définition des règles de famille, dépendent des familles, elles peuvent être des parents seuls, une seule personne ou deux. Ces personnes décident ensemble d’un commun accord. Dans cette décision unilatérale, les règles de famille sont-elles expliquées par les parents ? Qu’en est-il des enfants ? N’attendez-vous pas à leur obéissance aveugle ? Dans certaines mesures, cette approche dite unilatérale relève de l’approche éducative du parent. Dans le modèle de relation verticale, les parents décident en fonction de ce qu’ils pensent être bien et mal, sans écouter les points de vue et les avis des enfants. Le type de relations horizontales est-il préféré pour donner plus de confiance aux enfants dans la prise de décision des règles à mettre en place avec les parents ?

L’avantage de faire participer les enfants dans la définition des règles en famille

Plus les enfants sont impliqués dans la définition des règles de famille, plus on a plus de chance que celles-ci soient suivies et respectées. Dans cette démarche de définition, il est indispensable d’écouter les avis de chacun, ses sentiments et besoins. Cela pour que les règles de famille conviennent à tous et que tous se sentent inclus, parents et enfants. En ce qui concerne l’enfant en particulier, il se sent écouté et respecté. Cette approche répond à nos besoins d’appartenance et d’avoir de l’importance. De plus, cette démarche développe davantage l’empathie de nos enfants. En se sentant en lien avec les parents, les enfants ont probablement à cœur de contribuer ou encore, ils comprennent l’importance de ces règles sans avoir recourir aux punitions ou d’autres méthodes de contrôle.

Avoir de la clarté avec nos règles

Avant de définir les règles de famille, ou encore avant d’en arriver à la discussion avec les enfants, les parents doivent être clairs par rapport à eux-mêmes, tout en connaissant les règles qui sont les plus importantes et le pourquoi de leur mise en place. Sachez qu’il existe trois types de règles, les règles souples, les traditions de famille et les lois écrites.

L’état d’anxiété impacte négativement le psychisme de l’enfant et le handicap à l’école et lorsqu’il essaye de faire d’autres activités.