Le diabète chez l’enfant et la nouvelle méthode indolore de surveillance

Le diabète limite-t-il la vie des enfants qui en sont atteints ? Comment cela affecte-t-il leur vie sociale et familiale ? La société mondiale Abbott, qui est spécialisée dans l’introduction de produits innovants dans le secteur de la santé, notamment le système de surveillance du diabète FreeStyle Libre System, pratique et efficace, a tenté de trouver des réponses à ces questions en interrogeant 600 parents d’enfants âgés de 4 à 14 ans atteints de diabète de type 1. Une enquête a mis en lumière les problèmes typiques des familles ayant des enfants atteints de diabète : il a ainsi été constaté que, selon les parents, l’éducation est primordiale dans la bonne gestion de la maladie.

En fait, 71 % ont déclaré que leurs enfants comprenaient la nature du diabète et ses conséquences, bien que 55 % ne soient pas sûrs. Un chiffre malheureusement très répandu concerne l’impact négatif du diabète sur la qualité de vie de l’enfant, tant au niveau des relations interpersonnelles, souvent problématiques, qu’au niveau du repos, souvent perturbé par la gestion de la maladie, et plus généralement dans la vie de tous les jours. Il suffit de dire que les 63 personnes interrogées ont admis avoir remarqué une frustration et un sentiment de diversité chez leurs enfants et certains parents ont même exprimé des craintes concernant la santé mentale des enfants, compromise par la maladie. Un certain nombre de facteurs y contribuent, notamment les systèmes de surveillance les plus courants actuellement utilisés, tels que les empreintes digitales et les glucomètres, qui sont indispensables mais invasifs et pas du tout pratiques.

Le diabète chez les enfants et ses conséquences

Le diabète le plus fréquent chez les enfants est de type 1, une maladie auto-immune qui détruit les cellules bêta du pancréas utilisées pour produire l’insuline, une hormone essentielle à la régulation du taux de glucose dans le sang. Les symptômes les plus fréquents sont : besoin d’uriner fréquemment, perte de poids soudaine, vision floue, soif, respiration lourde, retard de croissance, respiration acétonémique, perte de conscience. Pour éviter des conséquences désagréables, il existe principalement deux moyens : suivre une thérapie ciblée et surveiller constamment, de manière indépendante, les niveaux de glycémie.

À cette fin, comme indiqué ci-dessus, il est habituel d’utiliser des glucomètres et des piqûres de doigt, qui sont des outils indispensables mais décidément peu pratiques. La majorité des enfants considèrent que la morsure est gênante, voire douloureuse, et que la surveillance du glucose est une source de stress et d’embarras devant leurs camarades. Malheureusement, les mesures doivent, en fait, être effectuées plusieurs fois dans la journée, au détriment de la qualité de vie de l’enfant et de la famille. Il suffit de dire 75 ans et les parents se déclarent épuisés à cause des devoirs et des craintes liés à la maladie. Sans compter que ces mesures quotidiennes ne sont souvent pas effectuées assez régulièrement, ce qui a des conséquences dangereuses pour la santé des patients, les obligeant à une hospitalisation d’urgence. Il s’ensuit que l’un des plus gros problèmes des diabétiques est précisément la gestion indépendante du contrôle.

FreeStyle Libre System : le système de surveillance innovant d’Abbott

Pour surmonter cet obstacle, la société mondiale Abbott, qui est distribuée dans plus de 150 pays, a mis au point un dispositif pratique et intuitif qui permet de surveiller les taux de glucose avec une extrême simplicité : le système FLASH FreeStyle Libre, qui a reçu le marquage CE et est désormais également approuvé pour les enfants et les jeunes de 4 à 17 ans. Par rapport aux méthodes classiques, le FreeStyle Libre System ne nécessite aucun calibrage mais détecte le taux de glycémie grâce à un petit capteur appliqué sur l’arrière du bras pendant 14 jours consécutifs.

Le lecteur, grâce à l’AGP, montre le tableau glycémique complet et détecte immédiatement tout changement. Cette solution permet aux enfants de mesurer leur taux de glycémie même au-dessus de leurs vêtements, évitant ainsi la routine douloureuse et stressante des morsures de doigts. Pas seulement : le capteur détecte également l’historique des 8 dernières heures et une flèche de tendance du glucose qui rend la lecture extrêmement simple et intuitive. En bref, une véritable révolution.

L’état d’anxiété impacte négativement le psychisme de l’enfant et le handicap à l’école et lorsqu’il essaye de faire d’autres activités.