Comment développer l’autonomie de l’enfant ?

Le développement de l’autonomie chez l’enfant lui permet de se débrouiller au quotidien, de lui rendre plus indépendant et capable de prendre des décisions. Aider son enfant à grandir consiste à développer ce besoin d’autonomie, tout au long de l’adolescence. C’est un élément important de la confiance en soi !

En quoi consiste le développement de l’autonomie chez l’enfant ?

Le développement de l’autonomie se réalise dans plusieurs domaines de la vie. Ceci concerne la pensée, l’agilité et la qualité physique, la gestion des émotions, la capacité à apprécier avec justesse et clairvoyance une situation ou des faits. Dès l’âge de 5 ans, l’enfant doit être capable de planifier et préparer l’exécution d’un travail ou une tâche simple ! À 7 ans, son autonomie doit être développée pour qu’il devienne plus autonome et responsable. C’est à cet âge qu’il commence à distinguer le bien et le mal, à reconnaître les bons et mauvais gestes et à exécuter avec adresse les tâches de la maison. C’est le moment au cours duquel il développe de plus en plus des relations avec les autres. C’est une période au cours de laquelle ses amis occupent une place essentielle dans sa vie.

Sachez que le développement de l’autonomie est différent d’un enfant à un autre. Il se peut que votre enfant développe son autonomie plus rapidement dans un domaine que dans un autre ! Comme exemple, il n’est pas en mesure de se préparer seul le matin pour se rendre à l’école ; pourtant, il s’intègre facilement dans un groupe. Pour les parents, il est conséquent d’accompagner l’enfant dans son évolution et de fournir en même temps les conseils indispensables selon les besoins. Cela permet d’aider l’enfant à grandir.

Aider l’enfant à grandir et favoriser son autonomie.

Il existe plusieurs manières d’aider l’enfant à grandir et acquérir son autonomie. D’abord, l’encouragement, tout en utilisant des mots pour le lui montrer (tu es capable…). Vous devez lui rappeler ces mots au moment où il se sent incapable d’exécuter une chose ou encore au cours de la période où il a réussi à en réaliser ! Ensuite, une félicitation est conseillée en cas de succès. Aidez votre enfant à trouver les manières de s’améliorer. Tout cela dit, vous devez stimuler sa curiosité. Découvrez les domaines qu’il intéresse et laissez votre enfant les explorer. Incitez sa propre curiosité de découvrir les choses en fonction de ses champs d’intérêt.

L’état d’anxiété impacte négativement le psychisme de l’enfant et le handicap à l’école et lorsqu’il essaye de faire d’autres activités.