Garde d’enfant : crèche ou nounou, quelle solution choisir ?

La crèche a été pensée pour les tout-petits. Ils peuvent s’amuser à longueur de journée, apprendre et se faire des amis. De l’autre côté, une nourrice bien formée et dévouée peut s’occuper à la perfection de l’enfant et lui inculquer de bonnes valeurs. Quelle est la meilleure alternative ?

Faire garder votre enfant par une nounou

La garde d’enfants à domicile est envisagée par de nombreux parents aux horaires de travail non fixes. Ce statut n’exige pas une formation particulière et ne fait pas l’objet de contrôle de la part des services du Ministère des Solidarités et de la Santé. Toutefois, de nombreux acteurs spécialisés comme Momji proposent au public un personnel avisé et consciencieux. Les nounous prennent soin de votre enfant dans son environnement, que ce soit pendant les vacances ou en pleine année scolaire. Lorsqu’elles ne résident pas très loin du domicile de leur employeur, les nounous n’ont aucun mal à adapter leurs horaires aux besoins des parents. En effet, leur avènement est venu combler les insuffisances des services de la petite enfance qui sont principalement le manque de places à la crèche et la pénurie des assistantes maternelles. Cependant, s’offrir les services d’une nounou ou baby-sitter peut se révéler très onéreux pour certains parents. Ils n’ont alors pas véritablement d’autre choix que de se diriger vers une crèche.

La crèche et ses contours

Les parents qui déposent leurs enfants à la crèche sont généralement des fonctionnaires, car les crèches fonctionnent à des heures bien régulières. Si éventuellement, vous optez pour ce mode de garde, vous aurez le choix entre diverses catégories de crèche :

  • la micro-crèche ;
  • la crèche familiale ;
  • la crèche publique ;
  • la crèche parentale ;
  • la crèche d’entreprise.

Choisissez en fonction de vos réalités, de vos besoins, de ceux de votre enfant et de votre budget. Renseignez-vous également sur le mode de gestion de chacune de ces structures et assurez-vous qu’il vous convient. Précisons tout de même que, contrairement au système de garde d’enfants à domicile, les crèches font l’objet de contrôles stricts et réguliers. L’objectif est bien évidemment d’assurer à vos enfants les meilleures conditions d’épanouissement et de sécurité. Ils sont aussi pris en charge en cas de maladies, sans oublier que le personnel est exclusivement composé de spécialistes de la petite enfance. À propos des tarifs appliqués, la crèche demeure le moyen le plus économique puisque vous paierez en fonction de vos revenus annuels et du nombre d’enfants que vous avez en charge.

Les spécificités du métier d’assistante maternelle

L’assistante maternelle agréée exerce son métier en se servant de l’agrément obtenu au niveau de la PMI ou service de protection maternelle et infantile de son département. Il s’agit également d’une professionnelle titulaire d’un CAP petite enfance ou d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture. L’assistante maternelle ne peut accueillir que 4 enfants au maximum. Elle travaille aussi bien dans une maison d’assistance maternelle qu’à son propre domicile. Dans l’un ou l’autre des cas, elle est fréquemment visitée par la PMI. Ce mode de garde est très pratique pour les parents qui ne sont pas disponibles en soirée. Aussi, c’est en accord avec son employeur et sur la base d’un contrat de travail qu’elle est rémunérée. Elle bénéficie également de congés payés et d’indemnités d’entretien.

Crèche ou nounou, la méthode Montessori est à privilégier

La méthode Montessori a vu le jour grâce à Maria Montessori. Cette philosophe et bénévole est une éducatrice hors pair qui, très tôt, s’est inquiétée pour la personnalité même de l’enfant pendant sa période d’apprentissage. L’approche Montessori est aujourd’hui appliquée dans plusieurs crèches. Elle cherche à transmettre une culture à l’enfant au travers de l’éducation. Elle veut faire ressortir son potentiel et lui faire découvrir ses talents. Elle met en avant des règles d’or autrement dit, celles-ci doivent être rigoureusement respectées. Elle défend également la conception selon laquelle, pour son épanouissement total, l’enfant doit effectuer des activités extra-scolaires. Qu’elles soient artistiques ou sportives, l’important est qu’il sorte souvent de la routine. La méthode Montessori considère enfin l’état d’âme de ce dernier. Votre enfant doit pouvoir être traité avec délicatesse et tact par sa nounou à cause de sa très grande sensibilité.

L’état d’anxiété impacte négativement le psychisme de l’enfant et le handicap à l’école et lorsqu’il essaye de faire d’autres activités.